Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > ART > LE SCRAPBOOKING
Affiliation / Publicite
DOSSIER : LE SCRAPBOOKING
Scrapbooking LE SCRAPBOOKING

Le scrapbooking est devenu l'activité manuelle tendance du moment, volant la vedette à la création de bijoux en perles, qui était pourtant la chouchoute depuis plusieurs années. Pas un seul magasin de loisirs n'y échappe, papiers colorés, autocollants, pochoirs et autres ustensiles qui font d'une création de scrap un objet proche d'une ouvre d'art. S'il s'en trouve parmi vous qui se demandent encore ce qu'est vraiment le scrapbooking, suivez le guide.

Le scrapbooking, scrap, pour les intimes, est un terme anglais issu de l'union des mots scrap " morceau, petit bout, reste " et book " livre ". On le rencontre parfois sous le terme français (moins employé) de " collimage ". Le scrapbooking n'est pas une activité nouvelle en soi. Cela fait déjà de nombreuses années que l'on bidouille les albums photo en y collant mèches de cheveux, coupures de journaux et autres éléments agencés et agrémentés de coloriages en tout genre pour embellir nos albums.

On le sait, un album sert à marquer un événement ou une vie, il est un peu la mémoire d'une personne. Il n'en fallait pas plus pour que germe l'idée de le customiser et personnaliser. En plus de devenir un objet unique et original, l'album se pare d'élégance et devient un véritable centre d'expérimentation pour les artistes manuels en herbe.

Scrapaissance

Mais comment est née cette activité pour le moins originale ? Certains parlent de l'invention de la photo comme élément historique déclencheur de son ascension. En réalité, avant même que la photo n'existe, l'ancêtre du scrap existait déjà sous la main des moines copistes qui magnifiaient leurs écrits de dorures et dessins travaillés ou sous la plume d'un jeune cour amoureux qui écrivait une lettre enflammée sertie de tendres dessins à sa mie. On ne peut nier cependant que la photographie permit au phénomène de s'intensifier. Porteuse d'un moment, d'une pensée, d'un sentiment, la photo n'en reste pas moins un " vulgaire " papier sans relief ni saveur esthétique. En incorporant dans les albums photo des éléments décoratifs, l'album prend enfin une dimension vivante, et quelque part plus humaine. Il nous touche, mais touche aussi les autres. L'agencement créatif des souvenirs, des objets qui ont leur importance (carte de visite, poème, citation.) permet presque de toucher du doigt un scrap proche de l'art avec des techniques propres : le spirella (technique qui intègre du fil à la création), le serendipity (collage avec des chutes de papier), l'iris folding (pliage en iris), etc. qui ont vu le jour sous les doigts alertes et habiles des scrapeurs et scrapeuses.

Je scrap, tu scrap. nous scrapons !

La Reine Victoria Ie d'Angleterre et le président américain Thomas Jefferson en étaient paraît-il fous ! Pas étonnant alors, face à l'engouement du scrapbooking dans les pays anglophones, que celui-ci fasse son entrée en France. Pari réussi, le scrap est aujourd'hui devenu une industrie à lui tout seul, faisant chaque année de plus en plus d'adeptes, qu'ils aient de 5 à 85 ans.

Le scrap, ancêtre de nos " découpages maison " pour album photo, est devenu la coqueluche des Françaises dès le début des années 2000 grâce à Marie-Dominique Gambini, qui importa l'activité des États-Unis et ouvrit les premiers ateliers de scrapbooking en France. Le scrap s'est donc entièrement libéralisé. Plus question de rester enfermé chez soi à tester moult collages, pliages et coloriages. Aujourd'hui, le scrap permet de se réunir, d'échanger et partager, en témoignent les écoles, ateliers et cours formés autour de cette activité. Autre preuve flagrante de son ascension, le swap : terme inconnu pour les novices, mais qui fait frétiller d'excitation les initiés. Le swap, c'est une sorte de concours entre créatifs : on lance un thème, on donne une date butoir, et lorsque le moment est venu, on se distribue nos créations : plaisir de la découverte assuré, on échange ses créations de scrap et autres (bijoux, couture.). La passion pousse même les adeptes à aller encore plus loin. Aujourd'hui, le scrapbooking a élargi ses frontières, certains l'expérimentent dans des cahiers, sur des tableaux, trousses.

Si vous voulez vous y mettre, n'hésitez pas à aller faire un tour dans un atelier, ou pour les moins téméraires, vous pouvez vous procurer de nombreux livres et magazines à ce sujet. À vos marques, prêt, scrapez !
  BLUE > ART > LE SCRAPBOOKING
Affiliation / Publicite
VAN GOGH - FRIEDRICH - ART - ART ASCII - CERCLE CHROMATIQUE - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT