Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > cinéma > James Dean
Affiliation / Publicite
DOSSIER : James Dean
James Dean James Dean

James Byron naît le 8 février 1931 dans l’Indiana aux États-Unis, de parents très jeunes et assez insouciants, même si Winton, son père, travaille dans un cabinet dentaire. Tout petit, James improvise avec sa mère Mildred, pièces de théâtre et marionnettes. En 1935 la famille part s’installer en Californie, à Santa Monica, et bien que timide, il grandit en prenant des cours de danse et de violon. Sa mère décède alors qu’il n’a que neuf ans l’abandonnant auprès d’un père peu aimant, qui le renvoie alors vivre chez sa tante en Indiana. Une enfance un peu chaotique l’attend auprès du couple, des années plus tard, il révélera à Liz Taylor avoir été violé l’année de ses onze ans. L’année de ses 18 ans, diplôme en poche, il rejoint son père, qui s’est remarié en Californie.

Passionné de théâtre, contre l’avis de son père, il s’inscrit en art dramatique et continue de pratiquer la scène, tout en vivant de petits boulots. Déjà son talent se profile, et il sait s’entourer de personnages influents. Enfin remarqué il tourne dans une pub Pepsi Cola, il peut alors se consacrer entièrement à son avenir de comédien, et prendre des cours à l’Actor Studio de New York, où il a débarqué sans un dollar en poche. Son allure d’adolescent rebelle lui vaut quelques passages dans des séries télévisées, notamment dans Something for an empty briefcase en 1953. Il arpente les clubs de jazz, séduisant homme ou femme, menant une vie compartimentée, soignant son image publique. D’amitiés équivoques en rencontres importantes, il finit rapidement par débuter à Broadway dans une adaptation de l’Immoraliste, d’André Gide. Auditionné par Kazan, il obtient le rôle phare de sa carrière, celui de Cal Trask, dans le film « À l’est d’Éden » en 1955. Rôle qui lui vaudra une nomination aux oscars à titre posthume et prestation d’acteur qui oriente le choix de Nicholas Ray, réalisateur en vue, qui lui propose d’incarner le héros de son prochain film , « la fureur de vivre », film culte de génération d’adolescents. Rebel without a cause, titre du film en anglais marque l’histoire du cinéma américain, explorant les dérives de la jeunesse, symbolisées par le personnage joué par Dean. Aux côtés de Nathalie Wood, il interprète avec brio un jeune révolté, notamment dans une scène prémonitoire de course automobile. Suite à ce film, il se passionne pour les voitures et commence à participer à de nombreuses courses au volant de sa Porsche 356. Puis il joue dans le film « Les Géants « auprès Elizabeth Taylor et de Rock Hudson, un second rôle, qui lui vaudra pourtant les louanges de la profession. Deux semaines après la fin du tournage, le 30 septembre 1955, James Dean meurt au volant de son bolide, en se rendant sur le circuit d’une course en Californie à Cholâmes. Interdit de compétition automobile durant le tournage du film, il avait également tourné un film à l’encontre des jeunes, pour la sécurité routière. Durant le trajet, accompagné de son mécanicien et d’un copilote, il fut contrôlé pour excès de vitesse. Percuté par un véhicule qui lui coupe la priorité il meurt sur le coup. Il n’a que 24 ans, et laisse des centaines de fans anéantis. En trois films, talent brûlé vif par la vie, il entre dans la légende. Étoile fulgurante d’Hollywood, l’adolescent rebelle est devenu le mythe d’une certaine Amérique, celle des immortels.
  BLUE > cinéma > James Dean
Affiliation / Publicite
JEU EN LIGNE - HOROSCOPE - DICTIONNAIRE - BANDES ANNONCES DE JEUX VIDEOS - JEUX GRATUITS - JEUX ENFANT - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT