Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > cinéma > Sharon Stone
Affiliation / Publicite
DOSSIER : Sharon Stone
Sharon Stone Sharon Stone

Sharon Stone naît le 10 mars 1958 dans une famille très modeste en Pennsylvanie. Élève et étudiante brillante elle est une jeune fille déterminée à réussir dans la vie, encouragée par des parents qui lui insufflent confiance en soi et idées féministes. Passionnée de littérature elle obtient un diplôme de lettres en poursuivant parallèlement des cours d’art dramatique et en participant à des concours de beauté. Elle part s’installer à New York, et devient à 19 ans mannequin pour l’agence Eileen Ford, un statut qui lui permet de parcourir le monde, tourner dans des spots publicitaires pour des marques connues et travailler avec les plus grands couturiers du moment. Puis elle fait quelques apparitions et figurations pour Woody Allen, Claude Lelouch, et quelques téléfilms peu glorieux. Durant dix ans, elle enchaînera les petits rôles à la télévision et au cinéma. « La ferme de la terreur », « Divorce à Hollywood », « Les mines du roi Salomon », « Police Academy », « Nico », autant d’interprétations peu remarquées, des rôles d’écervelées sexy, des cachets à la baisse, qui la pousse à envisager à renoncer à sa carrière.

Mais en 1990, après quelques mois reclus dans sa famille, elle rencontre Paul Verhoeven, qui lui propose un second rôle dans son film, celui d’une tueuse, « Total Recall » au côté d’Arnold Schwarzenegger, un film futuriste qui lui vaut de faire la couverture de Play-boy. Elle reprend confiance en elle, et accepte en 1992 d’interpréter le personnage que ses plus célèbres consœurs actrices ont refusé, pour cause de scènes « hot » celui de Catherine Tramell, dans « Basic Instinct » de Verhoeven. Un rôle sulfureux, mais qui lui ouvre en grand les portes du succès. Ouverture du Festival de Cannes pour le film qui engrange 130 millions de dollars et consécration pour Sharon Stone après tant d’années dans l’ombre. Sa carrière est enfin lancée, elle ne reniera jamais ce film qui lui collera pourtant à la peau. Elle continue avec des films où elle officie en tant qu’actrice sexy au regard d’acier, « Silver » et « l’Expert ». Sa rencontre avec Martin Scorcèse est cruciale, il lui offre « le » rôle de sa vie, dans « Casino » en 1995 ou elle incarne un personnage de prostituée alcoolique qui casse un peu le mythe de ses précédents opus, tout en la confortant dans l’attraction fatale qu’elle exerce sur le public. Pourtant, ses choix de carrière des années qui suivent ce succès de box-office ne connaissent pas toujours de bons retours, par exemple le remake des « Diaboliques » ou « Gloria » « Sphère », « Les puissants », « La muse », elle doit revoir ses cachets à la baisse. Elle adopte un enfant, Roan, avec son mari Phil Bronstein, et se tourne vers l’humanitaire, récoltant des fonds notamment pour le sida dans des soirées caritatives où sa seule évocation fait monter les enchères. Investie, rigoureuse, patiente, elle n’a rien perdu des valeurs précieuses de son enfance. En 2001 elle est hospitalisée suite à un incident cérébral duquel elle sort chanceuse et battante comme jamais. Après une douloureuse convalescence loin des caméras, elle participe au jury du festival de Cannes en 2002, éblouissante de charisme sur le tapis rouge. Elle reprend le chemin des plateaux, avec « La gorge du Diable » , « Catwoman », « Basic Instinct 2 », « Broken Flower », salué par la critique, ainsi que « Bobby » et « When a man falls in a forrest ». . Elle participe à la série télé « Huff » et participe à « Largo Winch » une production française, puis enchaîne « Lovelace » , « God behaving badly » 3 Fadding gigolo » et « Attachment » en 2012 . Ses prestations ne connaissent pas toujours la reconnaissance du public ou des médias, mais elle reste un personnage très charismatique et un symbole sexy qui déplace les foules et fait toujours recette. Elle s’est séparée de son mari et a adopté deux autres enfants, Laird et Quinn. Engagée notamment pour la cause tibétaine elle est fortement boycottée en Chine où les publicités fruits de sa collaboration avec la maison Dior et la diffusion de ses films est interdite. Souvent critiquée pour sa manière d’agir dans ses engagements politiques et humanitaires, elle maintient ses positions et ne cède jamais à la pression. Elle connaît le prix de ses implications médiatiques, mais conçoit parfaitement de servir les causes des peuples défavorisés grâce au métier qui a su la porter au firmament, elle qui disait petite qu’un jour elle serait Marylin Monroe. Une carrière et des choix qu’elle mène avec une poigne de fer glissée dans des robes fourreaux où sa silhouette de rêve continue de ravir ses fans, et d’agacer ses détracteurs, auxquels elle oppose de magnifiques éclats de rire. Il lui en faut beaucoup plus pour se laisser impressionner !
  BLUE > cinéma > Sharon Stone
Affiliation / Publicite
JEU EN LIGNE - HOROSCOPE - DICTIONNAIRE - BANDES ANNONCES DE JEUX VIDEOS - JEUX GRATUITS - JEUX ENFANT - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT