Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > culture > Arthur Rimbaud
Affiliation / Publicite
DOSSIER : Arthur Rimbaud
Arthur Rimbaud Arthur Rimbaud

Biographie

Jean Nicolas Arthur Rimbaud naît le 20 octobre 1854 à Charleville-Mézières, dans les Ardennes. Son père Fréderic Rimbaud est militaire, il s’est marié en 1853 avec sa mère Vitalie Cuif, issue d’une famille paysanne. Le couple a 5 enfants, mais en 1860, le capitaine Rimbaud qui voyageait déjà beaucoup abandonne définitivement sa famille. Vitalie, la mère d’Arthur, femme au caractère bien trempé, mais blessée par cette situation se fait passer pour veuve. Les enfants reçoivent une éducation catholique sévère.

En 1862, Arthur rentre à l’institut Rossat une école fréquentée par la bourgeoisie, et en 1865 au Collège de Charleville. Il est un élève excellent et érudit qui commence ses premiers ouvrages. Il rencontre à cette époque Ernest Delahaye, qui restera son plus fidèle ami. Il accumule les prix notamment en rhétorique, il rédige des poèmes et des dialogues avec fougue et passion. En 1870 la revue publie ses premiers vers Les Étrennes des Orphelins. gé d’à peine 15 ans il évolue dans la littérature poétique et rafle tous les honneurs. Peu découragé par les quelques échecs qu’il rencontre, il fait preuve d’une grande liberté et maturité, bien que sa mère ne voie pas toujours ses fréquentations littéraires d’un bon œil.

En août 1870, il fait sa première fugue à Paris, mais il est interpellé et incarcéré à Charleroi. Relâché sur l’intervention d’Izambart son professeur et bienfaiteur, il finit par rentrer chez lui. Mais l’accueil peu chaleureux de sa mère, le pousse à s’enfuir à nouveau le 7 octobre, par la Belgique. S’ensuit une série de fugues durant lesquelles il est toujours ramené manu militari à la maison. Il goutte à la liberté, et s’en inspire pour écrire. En 1871, date à laquelle il écrit Le Bateau Ivre, lors d’une de ses fuites, il rencontre Verlaine, et mène avec lui une vie dissolue. En 1873 il commence à rédiger une saison en enfer. Entre ruptures, querelles et coups de feu, leur relation est passionnelle. Leur liaison fait scandale, Verlaine est marié à une jeune fille de la bourgeoisie. Ils passent leur temps à écrire, à boire et à se saouler à l’absinthe. En juillet 1972, les deux amants s’enfuient encore une fois en Belgique, puis à Londres.

Amoureux de Verlaine et de Londres, Arthur Rimbaud écrit les Illuminations. Puis suivra Le livre païen qui deviendra Une Saison en Enfer lorsque Verlaine décide encore une fois de sauver son mariage. Mais le couple infernal ne peut se désunir, coups de couteaux, bagarres et beuveries jusqu’au jour où Verlaine finit par tirer deux coups de fusil sur Rimbaud, il est condamné à deux ans de prison. La rupture est consommée, mais les deux hommes sont autant meurtris que leur réputation. À partir de 1874, Rimbaud voyage en Europe, Londres, Allemagne, Suisse, Italie. Il signe un engagement dans l’armée de Hollande puis déserte, se retrouve chef de chantier à Chypre, puis rentre en France. En 1880, voyageur insatiable il s’embarque pour l’Égypte, travaille pour un négociant en peaux et cafés, fait du trafic d’armes. À cette époque il renie son passé et toute forme de littérature. Excessif et sans contrainte, il explore le monde le plus souvent à pied. Il sera mercenaire, commerçant, marin, explorateur. La fuite habite sa vie quotidienne. Instable, mais surtout libre. Il n’appartient à aucun corps de métier ni à personne, aventurier dans l’âme. Souffrant d’une tumeur au genou, il rentre à Marseille en mai 1891 où il se fait amputer. Sa mère toujours présente le rejoint et veille sur lui. Il a alors 37 ans. Sa blessure ne guérit pas malgré l’amputation et la maladie se propage, même s’il rêve de repartir. Il meurt le 10 novembre et son corps est ramené chez lui à Charleville.

Œuvres maîtresses

Arthur Rimbaud aura écrit toutes ses œuvres poétiques entre 15 et 20 ans. Sa correspondance offre au lecteur une écriture d’homme libre. Ses principales œuvres sont donc : Premiers poèmes (1868-1870), Le bateau Ivre et Lettre du Voyant (1871), Une saison en Enfer (1873), Rédaction de poèmes en prose (1874-1876), Correspondance familiale et commerciale (1878-1891), Les Illuminations.

Quelques citations

À quatre heures du matin l’été le sommeil d’amour dure encore.
C’est faux de dire je pense on devrait dire on me pense.
Ce fut d’abord une étude ; j’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable, je fixais des vertiges.
Je ne parlerai pas, je ne penserai rien, mais l’amour infini me montera dans l’âme et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien, par la nature heureux comme avec une femme.
  BLUE > culture > Arthur Rimbaud
Affiliation / Publicite
DICTIONNAIRE - CITATIONS - ECOLOGIE - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT