Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > culture > Charles Perrault
Affiliation / Publicite
DOSSIER : Charles Perrault
Charles Perrault Charles Perrault

Biographie

Charles Perrault naît à Paris le 12 janvier 1628 dans une famille bourgeoise. Son père, Pierre Perrault, est avocat au Parlement de Paris et sa mère Paquette Le Clerc élève les sept enfants de la fratrie. Charles perd son frère jumeau à l’âge de six mois. Il fait de brillantes études littéraires au collège de Beauvais à Paris. En 1651, licencié en droit, il devient avocat au barreau de Paris. Il s’ennuie royalement dans la profession et rentre en tant que commis chez son frère, Pierre, qui est receveur général des finances. En 1653, il publie sa première œuvre, un poème burlesque, Les Murs de Troie.

En 1660, il mène une vie à la fois politique et littéraire. Il écrit des poésies galantes et des poèmes, dont Le Miroir ou la métamorphose d’Orante, et La chambre de Justice d’amour. Il célèbre dans ses écrits lyriques le mariage de Louis XIV et la naissance du Dauphin. En 1663, bras droit de Colbert, il est chargé de la politique artistique et littéraire de Louis XIV, puis devient contrôleur de la surintendance des bâtiments du roi. Il fait construire l’observatoire du Roi d’après les plans de son frère Claude. Il participe aussi au projet qui consiste à accorder des pensions aux écrivains et aux savants de France et d’Europe. Il est élu à l’Académie française en 1671, il rédigera d’ailleurs la préface du Dictionnaire de l’Académie en 1694.

En mai 1672, il épouse Marie Guichon, de vint ans sa cadette. Elle lui donne quatre enfants et meurt en 1678. À la mort de Colbert en 1683, il connaît la disgrâce et perd ses charges et ses pensions. Il se retrouve ainsi en retraite forcée et peut s’adonner et se consacrer à la littérature et à l’écriture. Le 27 janvier 1687, il lit à l’académie son poème Le Siècle de Louis le Grand, à la gloire du roi. Il déclenche une véritable polémique littéraire avec Boileau, qui lui est particulièrement hostile. Ainsi naquit la plus célèbre des querelles littéraires entre les anciens et les modernes. Perrault devient le chef de file des modernes, et s’en suivent des joutes littéraires avec Racine qui continueront sur des nombreuses années.

En 1701, il termine un ouvrage magnifique intitulé Les Hommes Illustres. Durant toutes ces années, il ne cesse de produire un travail précieux d’écrivain et de biographe, de discussions littéraires. Pourtant un recueil plus modeste le rendra mondialement célèbre, Les contes de ma Mère l’Oye, ou Les contes du temps passé qu’il publie sous le nom de son plus jeune fils Pierre d’Armancourt. Réconcilié avec Boileau depuis 1694, il ne veut plus de polémiques entre les anciens et les modernes, c’est pour cette raison qu’il utilise le nom de son fils pour ses contes.

Charles Perrault s’éteint le 16 mai 1703 à l’âge de 75 ans.

Œuvres maîtresses

Ses principales œuvres sont les suivantes : La Marquise de Salusses ou la Patience de Grisélidis (1691), Les Souhaits Ridicules (1693), Peau d’ ne (1694), La Belle au Bois Dormant (1696). Il consacre le genre des contes de fées, ses récits appartiennent au monde du merveilleux et il les teinte d’humour spirituel. Il transforme le conte populaire traditionnel en chef d’œuvre comme pour Riquet à la Houppe, Barbe Bleue, Cendrillon, Le Chat Botté, Le Petit Poucet, Les Fées. En 1755 sont publiées ses mémoires posthumes, Publication de Mémoire de ma vie, qui renferment moult détails et anecdotes sur l’époque du ministère de Colbert.

Quelques citations

On est heureux autant qu’on a souffert.
Le bonheur continu nous rend audacieux.
Le conte est difficile à croire, mais tant que dans le monde on aura des enfants des mères et des mères-grands, on en gardera la mémoire.
Rien ne peut résister à la grande éloquence.
  BLUE > culture > Charles Perrault
Affiliation / Publicite
DICTIONNAIRE - CITATIONS - ECOLOGIE - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT