Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > culture > Christian Hans Andersen
Affiliation / Publicite
DOSSIER : Christian Hans Andersen
Christian Hans Andersen Christian Hans Andersen

Biographie

Hans Christian Andersen naît le 2 avril 1805 à Odense, au Danemark dans une famille particulièrement démunie. Après le décès de son père cordonnier en 1816, sa mère alors très malade ne peut subvenir à ses besoins. Il arrête ses études, et part donc seul, à l’âge de 14 ans pour tenter de gagner fortune, à Copenhague, la tête emplie d’une imagination débordante. Retranché dans son monde, il lit beaucoup, s’intéresse à Shakespeare, à Holberg, monte un théâtre de marionnettes et rêve de devenir chanteur d’Opéra.

Il suscite l’intérêt du directeur du théâtre royal qui lui permet de poursuivre ses études. Art dramatique, chant, lectures, théâtre il côtoie un monde qui le fait rêver, pris en charge par des bienfaiteurs et une bourse obtenue auprès du roi par les admirateurs de sa personnalité hors du commun. En 1822 il écrit une pièce La Chapelle dans la Forêt et se produit au théâtre comme comédien. Il connaît son premier succès en 1830, avec sa parution Promenade du Canal de Holmen, un récit baroque qui met en scène un personnage monstrueux. L’ébauche de son univers si particulier est née. En 1935, paraît un roman assez autobiographique l’Improvisateur, suivi de Rien qu’un violoneux, en 1837. Écrivain complet et doué, il écrit à cette période de nombreux poèmes, récits de voyage et pièces de théâtre, sa notoriété est acquise. De 1832 à 1842, il publie aussi ses premiers contes fabuleux qui combleront sa réputation de personnage atypique. Contes merveilleux qu’il ne destinait d’ailleurs pas uniquement à un public enfantin.

Il associe le merveilleux et l’ironie et son style est remarquable. À partir de 1845 il est célèbre dans toute l’Europe, beaucoup plus qu’au Danemark. Il se lie d’amitié à Hugo, Liszt et Wagner et à Charles Dickens, qu’il inspire pour son personnage d’Uriah Heep dans David Copperfield. Il continue d’écrire et de publier, contes, mais aussi romans, et récits de voyage. En 1869 il est enfin un homme honoré dans son pays. Empreints de magie, de fantastique et de folklore, son écriture marquée par son désir précoce de devenir célèbre fait de lui un héros de ses propres romans. Éconduit en amour, il ne se mariera jamais bien qu’il ait eu de nombreuses admiratrices et bienfaitrices. En 1860 il est reçu par le Prince Christian IX du Danemark et se fait conteur de la famille princière. Belle revanche sur son enfance pauvre et méprisée. Au printemps 1873, il se blesse en descendant de son lit. Blessure qui l’emportera jusqu’à la mort le 4 août 1875. Il est enterré à Copenhague.

Œuvres maîtresses

Ses contes bien sûr le font connaître du monde entier, parmi lesquels : l’Ange, les Habits neufs de l’Empereur, Le Vilain Petit Canard, La Bergère et le Ramoneur, La Reine des Neige, La Princesse au petit pois, La Petite fille aux allumettes, La Petite Sirène, une liste infinie qui enchante l’enfance depuis plus d’un siècle. Ses pièces de théâtre Amour sur la Cour Saint-Nicolas, ses poèmes, Fantaisies et esquisses ainsi que ses romans notamment comme Deux baronnes, font de lui un écrivain inestimable, lu et traduit partout, et qui inspire encore et toujours.

Quelques citations

Il n’y a pas de mal à être né dans une basse cour quand on sort de l’œuf d’un cygne.
La reconnaissance est la mémoire du cœur.
Il faut du courage pour avoir du talent.
Il y a une vieille légende à propos d’un saint qui devait choisir un des sept péchés capitaux ; il choisit celui qui lui parut le moins grave, l’ivrognerie, et avec celui-là il commit les six autres péchés.
  BLUE > culture > Christian Hans Andersen
Affiliation / Publicite
DICTIONNAIRE - CITATIONS - ECOLOGIE - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT