Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
 BLUE > EMPLOI > RECHERCHE D'EMPLOI A L'ETRANGER
Affiliation / Publicite
DOSSIER : RECHERCHE D'EMPLOI A L'ETRANGER
Emploi à l'étranger LE TRAVAIL À L'ÉTRANGER

De plus en plus de Français tentent leur chance à l'étranger. Même si la majorité d'entre eux ne vont pas plus loin que l'Union européenne, d'autres porteront l'aventure plus loin, comme le Canada, en tête des destinations professionnelles favorites des Français. Que ce soit pour des avantages fiscaux, le désir de découvrir une autre culture, une expérience ou un salaire alléchant. ces partisans de l'aventure se retrouvent tous confrontés aux mêmes questions : combien ça coûte, aurais-je droit au chômage si je perds mon emploi sur place, à une protection sociale, la période travaillée à l'étranger comptera-t-elle pour ma retraite. ? Pas de réponse miracle, tout dépend du pays où vous voulez aller, pour quelle durée et de votre statut !

Suis-je prêt(e) ?

Avant de vous renseigner sur les démarches à suivre, vous devez vous questionner sur vous-même : êtes-vous prêt(e) à partir vivre à l'étranger (résider loin de vos proches, de votre culture.), tout recommencer à zéro (nouveau logement, repères.), avez-vous les moyens financiers pour vous lancer dans l'aventure ?. Si vous avez un emploi bien payé ou dans lequel vous vous épanouissez, questionnez-vous deux fois pour éviter les regrets. Emporté par l'euphorie du moment, on oublie souvent de penser à une mine de petits détails qui ont leur importance : si vous avez un animal de compagnie, qu'en ferez-vous (la majorité des pays les acceptent sous réserve de visite médicale) ; si vous êtes propriétaire, allez-vous louer ou revendre votre logement ? Si vous partez seulement pour quelques mois ou une année, comme c'est le plus souvent le cas, il est conseillé de garder son logement en France. Pour limiter les frais inutiles et partir sans stress, vous pouvez prendre un logement meublé sur place. Ça évitera de perdre du temps quand vous repartirez. Ne crions pas au loup ! La majorité des Français qui partent à l'étranger préparent et planifient leur projet pour mettre toutes les chances de leur côté (il n'y a pas de raison que pour vous ce soit différent), et surtout, vivre une expérience professionnelle et humaine enrichissante. N'oubliez pas de vous renseigner sur le pays qui vous tente pour tester votre compatibilité (culture, langue...) et de mettre à jour votre CV selon les normes du pays !

Les statuts

On différencie généralement deux statuts : le détachement et l'expatriation, qui vont définir vos droits à l'étranger. Un employé détaché est un employé mis temporairement à disposition d'une autre entreprise située à l'étranger (souvent une société du même groupe). Il reste alors attaché au régime social français, est rémunéré par sa société d'origine et voit sa durée de travail prise en compte pour sa retraite.

À l'inverse, un employé expatrié, défini ainsi quand il n'a pas de résidence en France sur le plan fiscal, et/ou qu'il travaille à l'étranger pour une entreprise à laquelle il est complètement rattaché (payé dans le pays d'accueil.) n'aura pas droit au régime de Sécurité sociale français. Il pourra prétendre dans certains cas aux prestations sociales de son pays d'accueil. Souvent ces critères sont définis en fonction du statut : si la personne concernée a seulement un visa temporaire de travail, alors elle aura rarement droit aux assurances chômage et santé et devra souscrire une assurance privée (onéreuse). Si la personne est immigrante, elle y aura droit comme n'importe quel habitant de son pays d'accueil.

Juridiquement, chaque pays émet ses propres règles, avant de partir à l'étranger, renseignez-vous sur votre pays de destination !

Les démarches

Pour vous trouver un emploi à l'étranger, diverses possibilités s'offrent à vous. Vous pouvez vous renseigner auprès d'une ANPE, qui propose parfois des emplois à l'extérieur. Des agences spécialisées en placement ou organismes peuvent également vous aider. Généralement, le plus simple reste de faire soi-même les recherches en surfant sur les sites d'emploi du pays qui vous intéresse. Sachez cependant qu'il est rare de se voir décrocher un emploi à distance. La majorité des employeurs préfèrent rencontrer un postulant avant de prendre une décision. Une vidéoconférence à distance peut être une bonne alternative que vous ne devez pas hésiter à proposer. Le plus pratique reste bien sûr que votre société vous mute à l'étranger dans l'une de ses filiales, mais c'est rare ! Si vous désirez coûte que coûte partir loin, mais que vous ne trouvez pas d'emploi vous correspondant, pensez à vous renseigner auprès d'organismes gouvernementaux : ONG, volontariat civil international (rémunéré), poste de fonctionnaire dans un consulat ou une ambassade française. Afin d'éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous sur les droits en vigueur au pays : les congés auxquels vous avez droit, le salaire minimum.

Pour vous guider et éviter les faux pas, rendez-vous sur le site du ministère des Affaires étrangères (http://www.expatries.org) qui saura donner réponse à toutes vos questions professionnelles et bien plus encore !
 BLUE > EMPLOI > RECHERCHE D'EMPLOI A L'ETRANGER
Affiliation / Publicite
BANQUE & ASSURANCE - IMPOTS - CALCULATRICE - CONTINENTS - TRADUCTION - CONVERTISSEUR - COPYRIGHT © BLUE