Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > ENFANT > LES TYPES DE PARENTS
Affiliation / Publicite
DOSSIER : LES TYPES DE PARENTS
Les parents parfaits ! LES GROS MOTS

En tant que parent, on a souvent peur de " trop faire ", " mal faire ", ou " pas assez faire ". Dans ce désir d'être le parent " parfait ", on en oublie presque l'enfant. Mais une éducation ne doit pas être qu'à notre image, elle doit aussi se fondre à la personnalité et aux besoins de l'enfant. Mais comment savoir ce qui est bon pour l'enfant, tout en demeurant en adéquation avec nos valeurs ? Pas de recette miracle ! Pour décoder le petit microcosme entre parent et enfant, il faut d'abord pouvoir s'analyser soi-même, savoir quel type de parent on est et celui que l'on voudrait être.

Si chaque relation parent-enfant est unique, on peut toutefois distinguer plusieurs styles parentaux : parent relax autoritaire, surprotecteur.

Le parent cool
Un parent dit " cool " n'aime pas l'autorité. Cela peut s'expliquer entre autres par l'éducation trop stricte qu'il a reçue, ou sa peur de ne pas être aimé. Il dénigre de ce fait toutes limites, punitions ou autres formes de " pressions " envers l'enfant. Et pourtant ! Un enfant a, plus que tout, besoin de limites pour apprendre les règles de vie en société, mais surtout pour savoir qu'il est aimé, protégé.

Dans le même style, le parent-ami peut parfois confondre les liens qui l'unissent à son enfant. et dépasser les limites. L'enfant n'aura alors aucune connaissance de l'autorité et du respect parental.

Le parent autoritaire
À l'inverse, le parent autoritaire aura tendance à trop exiger de son enfant : être propre, poli, calme. Souvent trop par rapport au stade de développement de l'enfant. Continuellement sous pression, l'enfant, qui ne comprend pas les interdictions et restrictions qu'on lui impose, va se sentir mal aimé, sans intérêt : il va manquer de confiance en lui, être craintif. Il aura toujours peur de mal faire, et ne sera jamais complètement lui-même, car toujours sur ses gardes pour convenir, " plaire " au parent autoritaire. Souvent, le parent ne prendra conscience de la situation qu'à l'adolescence (l'enfant se replie sur lui, fait des fugues, est déprimé.), mais il est déjà trop tard. L'enfant aura l'impression de ne pas être aimé et les plaies seront difficiles à panser.

Le parent surprotecteur
Le parent surprotecteur qui couve à outrance son enfant tombe lui aussi dans un extrême " dangereux " pour l'évolution de l'enfant. Son excuse : il invoque l'insécurité, son envie de bien faire, d'éviter à son enfant tout ce qui peut lui être désagréable (bobo, déception, échec.). En réalité, à force de toujours imaginer les pires choses, le parent laisse peu de latitude à l'enfant : il l'empêche d'agir par lui-même, fait tout à sa place... Bilan ? L'enfant manque cruellement de confiance en lui : timide, renfermé, anxieux. L'enfant s'imagine que le monde est dangereux et sera stressé pour un rien.

Le plus souvent, notre modèle parental est fait de tout cela. Cool avec une bonne autorité, protecteur, mais juste ce qu'il faut pour ne pas entraver la personnalité de notre enfant. Et pour y arriver, il n'y a pas de secret : la remise en cause est le passage obligé. Voici quelques pistes.

Pour être crédible dans son rôle, un parent doit tout d'abord être cohérent avec lui-même : c'est-à-dire que les valeurs que nous véhiculons doivent être en adéquation avec notre personnalité et donc nos actes. Inutile de répéter sans cesse à votre enfant qu'il doit être juste et respectueux si au moindre écart, vous le dénigrez et le rabaissez. Cette cohérence est indispensable à l'enfant pour trouver ses propres repères et se construire. De la même manière, il convient d'être à l'unisson avec notre conjoint sur les décisions importantes relatives à l'éducation de notre enfant. Si un parent dit non, et l'autre oui juste après, l'enfant risque de ne pas comprendre quelles sont ses limites.

Outre l'importance de bien se connaître soi-même et son partenaire, il est essentiel de bien cibler l'attitude adaptée à notre enfant. En fonction de son âge, de son développement, de sa personnalité, de ce que l'on peut exiger de lui, ce qu'il peut comprendre. Vous ne pouvez ainsi appliquer les mêmes principes d'un enfant à l'autre et devez vous adapter à sa personnalité et ainsi adapter votre éducation.

Il est donc important de savoir définir quel genre de parent vous êtes pour donner la meilleure éducation possible à votre enfant. Ainsi, il vous sera plus facile de rééquilibrer la situation pour corriger une personnalité parentale trop marquée avant qu'il ne soit trop tard. Une éducation réussie doit être avant tout en phase avec l'enfant et. le parent !
  BLUE > ENFANT > LES TYPES DE PARENTS
Affiliation / Publicite
CATALOGUE JOUETS - VETEMENTS ENFANTS - COLORIAGES - JEUX ENFANTS - COLORIAGE GRATUIT - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT