Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > entreprise > Créer sa société
Affiliation / Publicite
DOSSIER : Créer sa société
Créer sa société Créer sa société

Tenté de passer le cap, de vous lancer dans une aventure professionnelle dont vous tiendrez les rênes ? Créez votre propre société, seul ou avec un ou des associés. Quelque soit l'âge, la création d'une entreprise est souvent un challenge personnel, une envie d'autonomie, de s’investir dans une tâche qui nous correspond, un travail que l'on fait pour soi, comme on l'entend, qui casse la routine et maintient le taux d’adrénaline au top. Inutile donc de se sentir l'âme d'un grand aventurier, mais avoir cette envie de créer quelque chose, de partir de rien pour le faire évoluer, ne pas avoir peur de faire des erreurs. Et puis n'oubliez pas que lors de la création, vous ne serez pas seul, vous pouvez - et cela est même fortement recommandé - de vous faire aider par des professionnels, comptables, conseillers en création d'entreprises, banquiers, etc. Il vous faudra toutefois ce petit côté leader, car créer une entreprise, c'est aussi se heurter à de nombreuses difficultés, par exemple avec le personnel s'il y en a, avec les fournisseurs ; il vous faudra savoir définir des stratégies, faire les bons choix...

L'autre point essentiel à prendre en considération : le temps. Créer son entreprise implique inéluctablement beaucoup de temps consacré au projet. Déjà pour le monter, ficeler le dossier, faire les démarches administratives et même une fois que tout est lancé, rien n'est jamais acquis. Travailler pour soi requiert une grande disponibilité et des facultés d’adaptation et de réactivité sous peine de mettre rapidement la clé sous la porte. À son compte, l'équation est simple : pas de travail, pas de revenus et les débuts sont parfois difficiles. Cela peut prendre un certain temps avant que vous puissiez vous dégager un salaire décent et prendre quelques vacances.

Par contre monter sa boîte permet généralement de s’aiguiller vers quelque chose qui nous correspond mieux et nous passionne. En dehors de l’appât du gain pour lequel vous aurez bien évidemment fait une étude de marché, le facteur entrain et engouement pour un domaine d’activité entre en jeu et plus ce domaine vous captivera, plus vous aurez des chances d’y réussir.

Une fois l'idée bien mûrie du produit, du service que vous souhaitez développer, il convient de trouver la forme juridique la plus adéquate à votre projet. Là encore, n'hésitez pas à demander conseil auprès de professionnels, notamment à la Chambre de Commerce pour connaître les possibilités qui s'offrent à vous et faire un choix judicieux, selon la structure et la logistique que vous souhaitez, selon les évolutions envisagées, selon les fonds engagés, etc. De cette structure dépendra votre protection, le cadre de vos actions, vos droits et vos devoirs, vous liant plus ou moins à la société en cas de bénéfices, réussites et grands succès, mais aussi de pertes financières et de faillites. Il est parfois difficile de prendre tout cela en ligne de compte, au démarrage, avec l’enthousiasme que cela comporte et l’idée que l’on va croquer le monde et forcément réussir. Pourtant, il est essentiel de sécuriser son patrimoine personnel et celui de sa famille de manière à ce que vous erreurs ne rejaillissent jamais sur elle, si toutefois vous vous trompiez un peu ! Si votre entreprise perdure et affiche de beaux résultats tant mieux, mais si elle coule, votre responsabilité doit être limitée au montant de vos apports, vous perdrez l’argent investi, mais si vous n’avez pas commis de fautes graves, comme détournement de fonds et autres, vous ne risquez pas grand-chose, sauf parfois l’inéligibilité en tant que gérant durant quelques années.

Attention aussi à choisir une forme de société qui optimise votre fiscalité et qui ne la broie pas chaque année au moment des déclarations de revenus. SARL, EURL, SA, auto entrepreneur, SAS, SASU, SNC, SCP, la forme juridique de votre société dépendra surtout de l’activité, des revenus que vous pensez en retirer, du régime d’imposition le plus favorable, du nombre de personnes que vous comptez ou devez employer, les responsabilités que vous êtes prêt à engager. Une belle aventure qui vous permet de vous réaliser, d’oser, de vous sentir libre, ambitieux, et de vous épanouir dans votre vie professionnelle.
  BLUE > entreprise > Créer sa société
Affiliation / Publicite
DICTIONNAIRE ECONOMIQUE - CALCULATRICE HYPOTHECAIRE - CALCUL HT - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT