Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


  4
  BLUE > entreprise > Différents statuts (SARL / SA / Indépendant.)
Affiliation / Publicite
DOSSIER : Différents statuts (SARL / SA / Indépendant.)
Différents statuts (SARL / SA / Indépendant.)Différents statuts (SARL / SA / Indépendant.)

Lors de la création de votre entreprise, il importe de bien connaître les différents statuts juridiques afin de choisir celui qui répondra le mieux à vos attentes, et surtout à la structure de votre société ; si vous travaillez seul, si vous employez du personnel, selon les prévisions de votre chiffre d’affaires, les investissements, les frais, les charges, la protection de votre patrimoine... Pour déterminer tout cela, prenez conseil auprès d'un professionnel, un comptable ou un chargé de gestion, en vous rendant à la Chambre de Commerce la plus proche. Il vous expliquera en détail les tenants et les aboutissants de chacune des formes de sociétés qui pourraient correspondre à votre projet. Charges sociales, régimes de santé et des retraites, impôts, ceci doit également être pris en compte, car leur suivi correct assurera la pérennité de votre société.

La SARL, société à responsabilité limitée, est la forme de société la plus courante. Elle est constituée d'un minimum de deux associés et d'un maximum de 100. Il peut s'agit de personnes physiques ou morales. Les associés fixent librement le montant du capital social selon les besoins de l'entreprise. Chacun devenant responsable des dettes à hauteur de son apport. La SARL est dirigée par un ou plusieurs gérants, nommés parmi les associés ou non. Elle est soumise à l'impôt sur les sociétés. Son fonctionnement est assez facile et peu coûteux, d’autant que le gérant s’il n’est pas majoritaire peut bénéficier du même régime social que les salariés.

L'EURL, entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, est une SARL constituée d'un associé unique, qui peut être le gérant. Tout comme la SARL, elle possède, un capital social, des statuts et est soumise à une comptabilité. Le montant du capital social est librement fixé par l'associé en fonction des besoins en capitaux et de l'activité de l'entreprise. La responsabilité de l'associé est limitée à son apport. En cas de défaillance, les créanciers ne peuvent donc se rembourser que sur le montant de capital initial constitué, et non sur les biens personnels du gérant. Cette structure juridique est idéale pour ceux qui choisissent de démarrer en solo l’aventure de la création de sociétés.

La SA, Société Anonyme, est conçue pour les entreprises à fort potentiel de développement. Société de capitaux, elle rassemble des investisseurs, au moins sept actionnaires qui apporteront un capital social d'au minimum 37 000 €uros. Ce qui la positionne directement sur les projets les plus ambitieux. Une affaire d’hommes et de moyens. La SA joue dans la cour des grands, nomination de commissaire aux comptes pour veiller au bon fonctionnement, organes de direction divers ayant pour mission de juger de la rentabilité et de la gestion, conseil d’administration qui a puissant droit de regard sur les décisions des gérants... Elle est l’entreprise des grands groupes de l’industrie, celle qui est capable de lever des fonds par sa crédibilité. Ses avantages sont la fiscalité, le régime social, et la possibilité de participer à une affaire qui rapporte et qui a les moyens d’investir et de se positionner sur le marché national et international.

Le statut d'auto-entrepreneur est destiné à ceux qui souhaitent exercer seuls une petite activité (chiffre d'affaires limité), qu'il soit artisan, journaliste ou profession libérale. Il s'agit d'un statut d'entrepreneur individuel, mais avec des démarches considérablement simplifiées tant sur le plan de la création que du régime social. Le fonctionnement est donc très simple tout comme sa gestion qui ne nécessite pas de comptable et donc minimise grandement les coûts. Son chiffre d'affaires demeure toutefois limité. Il est soumis au régime fiscal de la micro-entreprise

Toutes les entreprises, EURL, SARL, SA... doivent être immatriculées à l’Insee par le biais du Centre de Formalités des Entreprises, et posséder un numéro de Siren et de Siret qui leur sera utile dans les relations administratives, commerciales, fiscales et le paiement de leurs charges trimestrielles. Petits sous ou gros moyens, à vous de trouver la meilleure forme juridique qui encadrera votre projet d’entreprise, vous permettra de réaliser des bénéfices et de travailler en toute sérénité.
  BLUE > entreprise > Différents statuts (SARL / SA / Indépendant.)
Affiliation / Publicite
DICTIONNAIRE ECONOMIQUE - CALCULATRICE HYPOTHECAIRE - CALCUL HT - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT