Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > HOMME > HISTOIRE DU PARFUM... AU MASCULIN !
Affiliation / Publicite
DOSSIER : HISTOIRE DU PARFUM... AU MASCULIN !
HISTOIRE DU PARFUM... AU MASCULIN !

On l'a souvent associé à la séduction et... aux femmes ! Pourtant, le parfum est aussi une affaire d'homme comme le démontrent les nombreux parfums qui leur sont dédiés. Qu'ils soient là pour appuyer notre virilité, notre atout drague, ou tout simplement notre compagnon de tous les jours qui laissent derrière nous un sillage chaud et agréable. le parfum est notre allier !

L'homme qui se parfume, rien de bien nouveau au bataillon. À la Renaissance, les grands de ce monde se parfumaient outrageusement. Même après la Révolution, les bourgeois perpétuent la tendance. Mais le parfum pour hommes n'a pas encore trouvé sa place, et oscille entre arme secrète des coquets ou fragrance pratique et élégante après le rasage.

Il faut attendre la fin du XIXe siècle, pour que l'univers de la parfumerie masculine soit véritablement bousculé grâce à Jicky, un parfum crée par Aimé Guerlain. On y utilise pour la première fois des essences de synthèse et des glandes animales. Mais le nom prête à confusion. La Maison Guerlain sort alors une réplique quasi identique sous le nom de Mouchoir de Monsieur. Plus d'ambiguïté, le parfum est bien pour homme cette fois. Apprécié, il trouve cependant de sérieux concurrents auprès de La Fougère Royale (1882) d'Houbigant, puis Moustache (1949) de Rochas et Pour Monsieur (1955) de Chanel.

Il faut cependant attendre les années 70 pour voir l'industrie du parfum masculin prend son envol. Longtemps associé au rasage, il s'en émancipe enfin pour devenir le compagnon que l'on utilise à tous moments et selon ses envies. De plus, la vague féministe et hippie oriente les parfumeurs sur la route des notes boisées, bien loin des senteurs médicamenteuses des Eaux de Cologne ou trop féminines à base de lavande.

Dans les années 80, la tendance change : les parfums subliment le mâle viril, le vrai : celui qui court plusieurs fois par semaine à la salle de sport pour sculpter son corps. Les notes se font de plus en plus originales et musclées, tout comme les flacons, dont le célèbre buste d'homme du Mâle de Jean-Paul Gautier. Poivrés, épicés, et même racés comme un bon vin, les parfums se construisent au fil du temps une identité propre pour sublimer les hommes, avec en tête d'affiche Lacoste, Givenchy, Thierry Mugler ou encore Dior. La mode est au parfum fort, qui annonce la couleur : l'homme est comme son parfum, puissant et entêtant, le culte du corps est à son paroxysme, autant que la lutte du pouvoir entre hommes et femmes à son point le plus chaud. Les hommes s'affirment.

Cette mode ne dure qu'un temps - éphémère - et l'homme, qui prend de plus en plus soin de sa personne, recherche les fragrances plus stylées et fraîches, aux notes végétales et minérales : en tête d'affiche, Aqua-chic et Kenzo pour homme de Kenzo, L'Eau d'Issey d'Issey Miyake, Cool Water de Davidoff ou encore Acqua du Gio d'Armani se font les porte-parole de la tendance. Cette mode vers la légèreté et la volupté ne fera que s'accentuer avec le temps, à tel point que les parfumeurs trouvent le bon filon : les parfums se font mixtes (CK One de Calvin Klein), empreints d'un vent de liberté, histoire de réconcilier les couples et de coller à une époque qui fait les yeux doux aux mannequins androgynes.

Depuis l'entrée dans le nouveau millénaire, le parfum se calque encore plus sur la place de l'homme dans la société : assumant leur part de féminité, autant que leur rôle paternel et leur indépendance, les hommes portent des parfums subtils où se mêlent à la perfection masculinité, force, ambition et délicatesse : accent de figue pour Marc Jacobs Men de Marc Jacobs, relent de patchouli pour Red de Lacoste.Les hommes se servent définitivement du parfum pour s'affirmer.Comme les femmes, ils veulent de l'unique, ils ne veulent pas sentir comme le voisin. La course est au parfum mystérieux, celui que la conquête du jour renifle dans le cou, adore sans pouvoir mettre un nom dessus. L'homme se veut comme son parfum : mystérieux, attirant. Séducteur. On est loin du mâle qui 10 ans plus tôt s'aspergeait littéralement de la tête au pied d'un parfum un peu trop entêtant et macho ! Car plus qu'une odeur, le parfum est un outil d'expression et de séduction, et ça, les hommes l'ont bien compris !
  BLUE > HOMME > HISTOIRE DU PARFUM... AU MASCULIN !
Affiliation / Publicite
LINGERIE & SEXTOYS - RENCONTRES HOMMES - CIGARES - HOMMES NUS - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT