Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > HUMOUR > BOURVIL
Affiliation / Publicite
DOSSIER : BOURVIL
On ne peut que se souvenir avec émoi de Bourvil, ce comique toujours souriant, irradiant d'une gentillesse au bord de la naïveté, déclenchant les fous rires d'une salle en délire. Chanteur et comédien d'exception, ce joyeux luron donna à la France ses plus beaux fous rires. Pourtant, rien ne prédisposait Bourvil à devenir comique, si ce n'est son exceptionnel talent et son désir d'y arriver.

André Raimbourg, de son vrai nom, naît le 27 juillet 1917 à Prétof-Vicquemare, une petite commune dans le nord-ouest de la France. Son père étant décédé durant la Première Guerre mondiale, c'est auprès de sa mère et de son beau-père agriculteur qu'il passe son enfance à. Bourville, dont il en tirera bien des années plus tard son nom de scène. Dans sa famille, la fantaisie n'a pas sa place. Ici, le travail de la terre domine la vie des hommes. On survit plus que l'on ne vit, en ces temps difficiles d'après-guerre. C'est peut-être de là que naquit son besoin de trouver une échappatoire dans le chant et les sketches comiques. À quatorze ans, il est envoyé au pensionnat de Doudeville. Il ne s'y plaît pas et s'enfuit rejoindre la ferme familiale. Le jeune homme sait ce qu'il veut et c'est cette hargne, cachée sous un sourire enfantin, qui lui permettra de devenir une star.

Après avoir un temps joué dans la fanfare du village, André part à Rouen faire un apprentissage de boulanger. Mais insatisfait, ce boute-en-train aspire à un avenir bien plus grand. C'est ainsi qu'en 1937, il fait ses valises et monte sur Paris, plein de rêves et d'ambitions. Il rêve d'une carrière musicale et c'est à l'armée qu'elle débute, devant ses camarades, puis avec des radiocrochets et des numéros comiques.

Mais la Seconde Guerre mondiale éclate. Il est envoyé au front. Démobilisé en 1940 près de Pau, il rencontre Étienne Lorin, qui deviendra son ami, et son parolier. Un an plus tard, les deux compères s'installent à Paris avec le vif désir de se faire connaître. Mais ils essuient plusieurs refus. C'est finalement la Gaîté Montparnasse qui leur donne leur chance. Ils se font alors doucement connaître et décrochent des contrats dans des cabarets. André fait également de brèves figurations dans des petits films. C'est à cette période qu'André Raimbourg prend le pseudonyme de Bourvil, et qu'il épouse en 1943 Jeanne Lefrique, son amour de jeunesse, qui lui donnera deux fils. Un an plus tard, Bourvil connaît enfin le succès avec sa chanson Les crayons.

Cette percée dans la chanson s'accompagne d'une sollicitation du septième art. Les grands noms du cinéma ont reconnu dans les mimiques du jeune Bourvil un talent pour la comédie. C'est ainsi qu'en 1945, Bourvil obtient son premier rôle dans La ferme du pendu, dont il fait également la chanson principale. Il devient alors la figure artistique montante du moment, ses chansons et ses films sont des succès. On peut citer dans les dizaines de films auxquels il a participé les célèbres La cuisine au beurre (1963), Le corniaud (1964) et La grande Vadrouille (1966) aux côtés de De Funès. Il décrochera même le prix du meilleur acteur au festival de Venise pour le long-métrage La Traversée de Paris en 1956.

Polyvalent et passionné, Bourvil ne délaissera jamais la scène qui lui a donné sa première chance. C'est ainsi qu'il compte une petite dizaine d'opérettes et de pièces de théâtre à son actif. En 1967, sa carrière s'arrête soudainement lorsqu'il apprend qu'il est atteint de la maladie de Kahler. Il en décèdera le 23 septembre 1970, âgé seulement de 53 ans. Par son humour, sa simplicité et sa finesse, il a marqué à jamais la chanson et le cinéma français.
  BLUE > HUMOUR > BOURVIL
Affiliation / Publicite
HOROSCOPE - ANTI-KAMASUTRA - JOKE SYSTEM - ARTICULER - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT