Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > people > Marylin Monroe
Affiliation / Publicite
DOSSIER : Marylin Monroe
Marylin Monroe Marylin Monroe

Norma Jean Mortenson nait le 1er Juin 1926 à Los Angeles. Elle doti son prénom à une actrice en vogue et son nom, au mari de l'époque de sa mère, mais elle ne connaitra jamais son vrai père. Dès le plus jeune âge, elle est ballotté de famille d'accueil en foyer. Sa mère qui est schrizophrène, internée, fait régulièrement quelques apparitions, qui à chaque fois laisseront la petite Norma démunie et meurtrie. Adolescente, elle subit les avances et les agressions sexuelles du mari puis des cousins de sa tutrice, Grace Mc Kee.

Dans cet univers, elle n'a qu'une hâte partir. C'est ainsi qu'en 1942, alors âgée d'à peine 16 ans, elle épouse Jim Dougherty de cinq ans son ainé. Jeune mariée, elle arrête sa scolarité et travaille à la fabrication de parachutes tandis que Jim s’engage dans la marine marchande. Elle fut remarquée pour la première fois par des photographes militaires venus prendre des clichés de femmes au travail dans les usines. Elle fera la couverture du magazine « Fank » en juin 1945.

Cette photo lui donnera la furieuse envie et le courage de poursuivre pour devenir mannequin. Conseillée par la patronne de l’agence Blue Book, elle se teint en blonde et dès 1946, fait la une de nombreuses revues. Déterminée, elle ne laissera rien se mettre en travers de sa route. la même année, elle demande le divorce.

Elle rencontre le découvreur de talents la 20 Century Fox, Ben Lyon, qui lui propose un essai. Ce dernière s'avère des plus concluants et son sex appeal incroyable séduit Daryl Zanuck qui lui fait signer un contrat, dans lequel elle est rebaptisée pour la première fois, Marylin Monroe : Marylin pour le nom d’une actrice de l’époque, Marylin Miller, et Monroe en référence à sa propre grand-mère, une des rares figures tendres de son enfance malmenée. Nom qui ne deviendra légal que quelques années avant sa mort.

Quelques petits rôles après, elle quitte la Fox pour la Colombia, où elle n'obtiendra que des participations succinctes dans des films de série B. Elle en profite pour prendre des cours d’art dramatique et d’élocution. Son contrat n’étant pas renouvelé, elle finit par poser nue pour un calendrier élaboré par Tom Kelley, le photographe spécialiste du genre. C'est bien sûr le scandale, mais qui lui permet de se faire connaître encore un peu plus. Groucho Marx, séduit par ses charmes physiques, l'engage pour son film « La pêche au trésor » affirmant qu’elle possède le « plus beau cul d’Hollywood ». Puis, se sera le succès et la reconnaissance avec le film de John Huston, « Asphalt Jungle ». Elle est engagée par la Fox, qui grince cependant des dents concernant ses prestations dans le fameux calendrier, lui demandant de s’expliquer ou de nier au public bien pensant, ce qu’elle refusera de faire.

Alors que débute véritablement sa carrière d’actrice, elle rencontre Joe Di Maggio, la star du base-ball, qu’elle épouse en janvier 1954.Mais rapidement, la jalousie du joueur devient une entrave à la réussite de la jeune femme. Huit mois seulement après, ils se séparent. Pourtant, plus que tout autre, elle rêve d’absolu, d’amour, de famille et d’enfant, avec un besoin viscéral d’y croire et de s’ancrer à un homme.

Elle suit les prestigieux cours de Lee Strasberg, s’affiche au bras du bouillonnant Brando, fréquente les intellectuels et vit une relation avec Arthur Miller, auteur dramatique, qui finira par divorcer pour l’épouser en 1956. Le couple détonne et intrigue, pourtant la relation est forte, à tel point que Marilyne se convertit au judaïsme. Elle coule auprès de Miller et de sa nombreuse famille, certainement les jours les plus heureux de sa vie. Elle a enfin trouvé un foyer. Mais le malheur s'acharne. Plusieurs fois enceinte, elle perd systématiquement le bébé. Chaque fausse-couche l'entrainant un peu plus bas dans un état dépressif, poche du suicide. Elle qui s’est toujours battu et a toujours su relever la tête, prend de plus en plus souvent et à forte dose, des barbituriques.

Professionnellement, sa carrière se poursuit. Elle enchaine les films et les box office et triomphe dans « Certains l’aiment chaud » et tandis que sa relation à Miller se détériore, elle tourne avec le français Yves Montand, « Le Milliardaire ». Leur complicité et leur intimité sont palpables sur le plateau et Marylin semble retrouver sa joie de vivre. Mais Montant repart à Paris avec son épouse, Simone Signoret. Marilyn enchaine alors le tournage des « Desaxés » écrit par Miller mais, rien n'y fait, le couple finit par se séparer en novembre 1960. Marilyn traverse alors une période douloureuse, avec le sentiment d’aller d’échec en échec. Reproduisant malgré elle l’itinéraire de sa mère, elle passe de dépression en clinique et abuse de l’alcool et des médicaments. En mars 1962, récompensé d'un Golden Globe, elle arrive complètement ivre sur scène. Elle démarre pourtant le tournage de « Something got to give » de Cukor, continue de fréquenter les frères Kennedy, qu’elle connait depuis 1960, et chante, devant la terre entière, un bien troublant « Happy Birthday Mister President » à John, 19 mai 1962.

Quelques mois plus tard, le 5 août 1962, elle est retrouvée morte à son domicile. De polémiques en vérités, de nombreuses allusions seront corroborées par la presse, ses proches, ses anciens amants, ses faux amis. Le suicide par surdosage de médicaments reste la version officielle de sa mort, même si le doute est toujours resté entier quand à la possibilité, que devenue dérangeante, elle ai été poussée dans sa démarche. Le mythe est né et la légende peut s’écrire, elle deviendra le symbole hollywoodien par excellence, sa popularité posthume fait d’elle l’actrice la plus connue au monde, une reconnaissance tardive pour la petite fille abandonnée de tous qu’elle est finalement restée.
  BLUE > people > Marylin Monroe
Affiliation / Publicite
VETEMENTS FEMMES - COMMENT ? - LINGERIE SEXY - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT