Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > SÉNIOR > LA CINQUANTAINE CHEZ L'HOMME
Affiliation / Publicite
DOSSIER : LA CINQUANTAINE CHEZ L'HOMME
LA CINQUANTAINE CHEZ L'HOMME

Passé le cap de la cinquantaine, l'homme change. Cette évolution, déjà engagée des années plus tôt, va être de plus en plus marquée. Mais qu'on se rassure, même après 50 ans, un homme reste bien. un homme !

L'andropause, existe-t-elle vraiment ?
Peu connue du grand public, l'andropause est l'équivalent masculin de la ménopause. Certains médecins doutent toutefois de son existence. Pourquoi ? Alors que chez la femme, la ménopause est clairement marquée par un changement hormonal et un arrêt de la procréation, chez l'homme rien n'est aussi clair : ils sécrètent en effet des androgènes tout au long de leur vie et peuvent donc avoir des enfants très tard.

Les recherches actuelles montrent toutefois que la moitié des hommes de plus de cinquante ans peuvent être plus irritables, avoir moins d'énergie ou encore présenter des troubles de l'érection, dus à une irrégularité de production d'hormones. Certains scientifiques pensent toutefois qu'il pourrait s'agir d'une réaction naturelle face au déséquilibre du couple durant la ménopause de la femme.

La production de testostérone est également étudiée à la loupe. Certains hommes, passés cinquante ans, en produiraient moins, ce qui entraînerait une augmentation de la graisse abdominale, une diminution de la masse musculaire et de la masse osseuse, voire des troubles de libido et des bouffées de chaleur. Mais là encore, tous les médecins ne s'accordent pas quant à l'incidence de la testostérone sur ces phénomènes.

Les signes du vieillissement.
Il est par contre démontré que passé un certain âge, l'homme, comme tout être humain, va voir son corps se fragiliser. Les fonctions cognitives sont parmi les premières touchées : défaillance de la mémoire, trouble de la vue (la presbytie touche autant les hommes que les femmes), diminution de l'audition.

Les performances sexuelles peuvent également souffrir du temps qui passe. Bien que l'homme soit fertile toute sa vie (il produit jusqu'à sa mort des spermatozoïdes), il peut connaître des troubles de l'érection et une baisse de libido. Les érections matinales et nocturnes se font plus rares en cas de baisse de testostérone ; l'éjaculation est également plus longue à venir, notamment en cas de diabète ou de cholestérol qui rétrécit et obstrue les artères : n'oublions pas que l'érection et l'éjaculation découlent d'un afflux de sang dans la verge.

Une mauvaise hygiène de vie : alimentation trop riche, tabac ou manque d'activité sportive, peuvent également être moins bien tolérés par l'organisme passé 40 - 50 ans. On surveillera de près les risques de diabète, cholestérol et maladies cardio-vasculaires (infarctus). Plus usés, les organes peuvent également moins bien fonctionner ou développer des cancers. La prostate par exemple, dont le rôle est de fabriquer le liquide prostatique qui est projeté dans l'urètre lors de l'éjaculation, afin d'augmenter le volume du sperme et de favoriser l'activité des spermatozoïdes. Après 50 ans, un homme sur quatre a la prostate qui grossit. Il s'ensuit des troubles urinaires caractéristiques (envies pressantes), signes avant-coureurs de problèmes plus graves comme la prostatite (inflammation de la glande), l'adénome (tumeur bénigne) ou le cancer. Il est donc important de consulter un médecin dès l'apparition des symptômes.

On dit souvent que l'homme est plus chanceux que la femme : les rides surviennent généralement plus tard, les cheveux blancs lui donnent un côté sexy. Pourtant, il voit son corps changer, se fragiliser, souffrir de maux inconnus jusque-là sans vraiment savoir à qui en parler, comment aborder des sujets parfois délicats, voire intimes. Les hommes tardent donc souvent à consulter alors que le problème aurait pu facilement trouver une solution si pris à temps. Il est donc essentiel de faire tomber les tabous. Il est également important d'en parler avec sa conjointe. Sinon, certains secrets peuvent entraîner une incompréhension et un déséquilibre irrémédiable dans le couple.

Être bien dans sa peau après 50 ans
Pour passer la cinquantaine en douceur, un seul secret : mener une vie saine et équilibrée. Par le biais d'une bonne alimentation en limitant les gras et les sucres ; en disant stop au tabac. Vous gagnerez notamment en souffle ; en pratiquant une activité physique régulière comme la natation, le golf, la gymnastique en salle. On évitera les sports trop brutaux ou trop exigeants côté cour comme le squash. Enfin, prenez soin de vous, de votre peau, de vos cheveux ; profitez des nombreux produits désormais mis à votre disposition, des soins esthétiques. l'essentiel étant de vous sentir bien dans votre peau, dans votre cour.
  BLUE > SÉNIOR > LA CINQUANTAINE CHEZ L'HOMME
Affiliation / Publicite
DIABETE - MEDECINE NATURELLE - FENG SHUI - HOROSCOPE - SANTE SEXUALITE - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT