Blue - Annuaire gratuit
ANNUAIRE GRATUIT DEPUIS 1996
 
  VOTRE RECHERCHE :
  >>> Référencer votre site <<<
LES THÉMATIQUES DE BLUE
> Actualités (Télé, presse, radios ...)

> Argent / Finance (Banques, crédits...)

> Art (Histoire de l'art et actualités)

> Charme (Attention, +18 ans)

> Cinema (Actu, bandes annonces ...)

> Culture (Livres, éducation, ...)

> Emploi (Trouver un emploi, un stage.)

> Gratuit (Echantillons, cadeaux ...)

> Humour (Blagues & devinettes ...)

> Jeux (Jeux en ligne & consoles)

> Musique (Classique, rock, dance ...)

> Rencontres (Le ou la séduire ...)

> Santé / Forme (Sexualité, régime ...)

> Sites utiles (Boite à outils du web ...)

> Voyage (Destinations de rêves ...)

> Webcams (Un petit peu voyeur ?)

> Webmasters (Gérez votre site web ...)


 
  BLUE > VOYAGE > AU PAYS DES MAYAS
Affiliation / Publicite
DOSSIER : AU PAYS DES MAYAS
Pyramides mayas / Mexique AU PAYS DES MAYAS

Quand on pense au pays des Mayas, l'image des pyramides, d'une contrée lointaine et mystérieuse nous vient en tête. Pourtant, ce pays nous offre bien plus encore. C'est une contrée riche d'un passé et d'un futur qui s'entremêlent dans la danse du présent. Balade en terre Maya.

Le Yucatan est la contrée mère des Mayas. Ici, encore 70 % de la population descend directement de ce peuple légendaire. Fiers de leurs origines, ils perpétuent leur culture, préservent leur peuple, leur langue, toujours enseignée à l'école et utilisée dans les institutions, leur patrimoine archéologique. au milieu d'un monde profondément marqué par les colons. Mais c'est ce mélange de cultures qui constitue le pays des Mayas d'aujourd'hui, un pays aux traditions, aux croyances, aux modes de vie qui s'entremêlent dans une richesse, une saveur remarquables.

Asservi par les colons, le peuple maya fut jadis un peuple extraordinairement en avance tant dans le domaine des mathématiques que de l'astronomie, de la médecine, de l'ingénierie. qui ont réussi à bâtir un véritable empire s'étalant du Honduras au Mexique actuels. Vivant en harmonie avec la nature, ils apprirent à l'écouter, à l'observer, à s'en servir pour construire une civilisation riche. D'ailleurs, ils tirent leur nom de cette terre : Maya signifie en effet " maïs ", en référence à cette plante qu'ils parvinrent à dompter et cultiver. Aujourd'hui, si les rites ont évolué, si le catholicisme s'est fait une place dans la culture maya, il n'est pas rare de voir des Mayas perpétuer des traditions ancestrales comme le versage de l'eau sur le sol avant de boire. Mais encore mystérieux, ce peuple n'a pas fini de nous dévoiler son passé et nombre de légendes continuent d'auréoler ce pays : sacrifices humains, cosmogonie, jeu de balle.

Lorsque l'on veut s'immerger en terre maya, un détour s'impose sur le site archéologique de Chichén Itzá, dans le sud-est du Mexique. Ce site, le mieux conservé de l'ancien empire, est le témoin par excellence de ce que fut la culture maya durant la période précoloniale. La fameuse pyramide El Castillo règne en maîtresse sur les lieux, avec ses 365 marches, son jaguar aux yeux de jade, et ses mystérieux jeux d'ombres et de lumières (les 21 mars et 21 septembre de chaque année, une illusion d'optique fait penser que des serpents descendent les marches). Symbole d'une civilisation, lieux de cérémonies et d'offrandes, ces pyramides laissent aujourd'hui encore les archéologues perplexes : comment les Mayas - tout comme les Égyptiens - ont-ils pu bâtir des monuments aussi extraordinaires et complexes ? Chichén Itzá offre également de nombreux autres vestiges : son jeu de balle, son observatoire, ses petits temples, ainsi que des puits naturels, cenote, magnifiques.

Le site d' Uxmal est également à voir. Moins fréquenté par les touristes, il regorge lui aussi de nombreux joyaux archéologiques. Pas moins de cinq temples recouvrent l'endroit, extrêmement vallonné et verdoyant, miroir de l'ascension des Mayas en terre tropicale. Le quatrième temple, qui représente Chac, le dieu de la pluie, garde les stigmates de son ancien rôle ; on y discerne des yeux, une bouche (l'entrée) et des dents. Même si le monument a été abîmé par les siècles, on peut facilement l'imaginer à l'aube de sa splendeur, rouge, avec des détails jaunes, noirs et bleus. Et l'on se retrouve transporté l'espace d'un instant dans le monde maya de jadis, légèrement fouetté par la brise telle la voix lointaine d'un ancien prêtre.

Les grottes de Loltun, à 70 mètres sous terre, nous révèlent un aspect moins connu de cette civilisation : leur maîtrise du dessin et de la couleur. Dans ce décor incongru, véritable reflet de la force de la nature, des dessins d'animaux et d'hommes siègent entre les stalagmites majestueuses. Le spectacle est saisissant !

Mais la visite ne s'arrête pas là. On peut également citer les sites archéologiques de Tullum, de Cobà, les nombreux cenote qui ponctuent les paysages, les lacs, la végétation luxuriante, les plages somptueuses, de même que des complexes hôteliers sans cesse grossissants. Les villes nous rappellent à chaque instant, l'époque coloniale. Notamment Mérida avec ses haciendas majestueuses. Et au milieu de ces paysages, de ces vestiges, de cette modernité perdurent fièrement des villages mayas, profondément ancrés dans une culture, des traditions ancestrales.
  BLUE > VOYAGE > AU PAYS DES MAYAS
Affiliation / Publicite
CONTINENTS - COMPARATEUR DE PRIX AVION - AEROPORTS INTERNATIONAUX - COPYRIGHT © ANNUAIRE GRATUIT